• LinkedIn Lib.space
  • Facebook Lib.

Tous droits réservés. ©2019  Lib. aménagement de bureau inc. RBQ: 5656-6136-01

FR | EN

Blogue.

Libérez le potentiel!

Le coworking

October 23, 2019

Depuis une décennie, le coworking est en pleine expansion. Tout comme Uber et Airbnb, le coworking fait partie de l’économie du partage, un phénomène auquel adhèrent de tout cœur une nouvelle génération de travailleurs.

 

Le coworking ou espace de travail partagé ou encore "tiers-lieu" est défini comme un type d'organisation du travail qui regroupe deux notions : un espace de travail partagé mais aussi un réseau de travailleurs encourageant l'échange et l'ouverture. 

 

C’est aussi la mutualisation de l'utilisation des espaces communs (salles de réunion, visioconférence, cuisine équipée, etc.), des ressources et des services (accès à Internet, électricité, lignes téléphoniques, photocopieurs, imprimantes, etc.).

 

 

Un peu d’histoire

 

L'histoire du coworking est étonnamment plus longue que certains ne le pensent.

 

Coworking n'est pas un nouveau terme. Les premiers livres vantant le pouvoir du coworking étaient déjà publiés en 1628. Ils n'admiraient cependant que le pouvoir du coworking de Dieu et de ses représentants.

 

Le concept a évolué avec le temps à ce qu’il est aujourd’hui.

 

L’idée a germé en 1995 lorsque C-base, une association d’ingénieurs, a créé à Berlin un «hackerspace» permettant aux pirates informatiques de se rencontrer et de travailler ensemble.

 

Puis, en 1999, le 42 West 24 est arrivé à New York, doté de bureaux flexibles pour les équipes et les particuliers. C'était un précurseur des espaces de coworking, mais sans l'aspect crucial de la communauté que le coworking offre maintenant.

La même année, Bernard DeKoven a lancé le mot "coworking" afin d'identifier une méthode qui faciliterait le travail collaboratif et les réunions de travail coordonnées par des ordinateurs. Sa méthode visait à soutenir le travail collaboratif par le biais d'une approche non compétitive, "travailler ensemble sur un pied d'égalité", tout en donnant aux personnes la possibilité de travailler sur leurs propres projets.


C’est en 2005 que le programmeur Brad Neuberg a ouvert le 9 août à San Francisco le premier "espace de coworking" officiel en réaction aux centres d'affaires "peu sociaux" et à la vie professionnelle improductive d'un « home office ». Organisé en tant que coopérative à but non lucratif, cet espace était hébergé à Spiral Muse, un "foyer de bien-être". L’association a proposé cinq à huit bureaux deux jours par semaine, le wifi gratuit, ainsi que des déjeuners partagés, des pauses méditation, des massages, des visites à vélo et une heure de fermeture stricte de 17h45. L'espace de coworking a fermé après un an et a été remplacé par l'usine Hat Factory qui a ouvert ses portes en tant que premier espace à temps plein appelé «espace de coworking» en 2006. C'était l'un des 30 espaces de coworking dans le monde à cette époque.

 

En 2007, pour la première fois, le terme "coworking" était perçu comme une tendance dans la base de données de Google.

 

En 2009, la Conférence mondiale sur le coworking a été créée et fait encore aujourd'hui autorité dans le secteur du coworking. Cette même année, le premier livre sur le coworking est publié :  "I'm Outta Here! How coworking is making the office obsolete".

 

En 2012, il y avait plus de 2 000 espaces dans le monde, ce qui en fait une force mondiale.

 

En 2017, on dénombre plus plus de 14 000 espaces structurés de coworking à travers le monde, y compris des franchises avec des succursales dans plusieurs villes. Comme par exemple WeWork, fondée en 2010, qui en 2017 était présente dans une cinquantaine de villes et dans 16 pays, pour un total de plus de 260 espaces de travail partagés à travers le monde. Aujourd'hui, WeWork est présent dans 75 villes avec plus de 500 espaces, ce qui en fait la 2ème plus importante entreprise de coworking au monde. À Montréal, WeWork possède 2 espaces de coworking et compte bientôt en ouvrir 2 autres.

 

En 2018, dans la grande région de Montréal, notamment, on compte plus de 300 établissements de coworking. Tandis qu’à Québec, le chiffre tourne autour de 75.

 

Le fonctionnement du coworking

 

En règle générale, l'aménagement physique d'un espace de coworking comprend de longues tables et des bureaux dans une zone ouverte, de nombreux espaces communs tels que des cuisines et des salles de réunion et un petit nombre de bureaux fermés.

 

Ces espaces de travail et leurs équipements sont généralement loués à chaque coworker sous forme d'abonnement à l’heure, à la journée, à la semaine, au mois ou encore à l’année. Chaque espace de coworking propose généralement plusieurs formules d’abonnement. Dans la plupart des installations, il est également possible pour un coworker de réserver son propre espace de travail, qui comporte le plus souvent un bureau et un espace de rangement pour les affaires personnelles, pendant toute la durée de son abonnement.


Les tarifs proposés dépendent de la durée de l'abonnement et des prestations proposées.

Au fil du temps, les opérateurs d’espaces de coworking ont amélioré le niveau des services et des activités communautaires en ajoutant par exemple des réceptionnistes pour les visiteurs, l’accès aux salles de conférence, à une salle de sports ou en organisant des événements de réseautage.

 

De par sa nature, le coworking s'adresse plutôt aux travailleurs autonomes, pigistes et travailleurs nomades, ayant la possibilité de dématérialiser leur travail. On citera notamment les consultants web et marketing, les développeurs web, les graphistes, les designers, les architectes, les journalistes, etc.

 

Le coworking a changé la culture du travail en permettant aux membres de créer de nouveaux réseaux, de travailler et de louer de la place de manière flexible et de partager les ressources.

Même si chaque espace de coworking a sa spécialité, le principe du coworking reste le même dans chacun c’est à dire la mutualisation des ressources dans un espace de partage des expériences et des expertises et de collaboration entre des personnes le tout favorisant la créativité et la flexibilité.

 

Un point qui fait la fierté des Québécois et plus particulièrement des montréalais :

l’espace de coworking le Crew Collectif & Café,  situé au cœur du Vieux-Montréal, dans le bâtiment qui habitait autrefois la Banque Royale du Canada, a été désigné par une chroniqueuse du magazine Forbes comme l’un des plus beaux espaces de coworking du monde.

 

Photo: Crew Collectif & Café

 

Les avantages du coworking

 

L'avantage majeur du coworking est économique : les membres d’un espace de coworking réduisent leurs coûts sur certains postes de dépenses tels que le loyer, l'électricité, l'accès Internet, le matériel (imprimante, scanner, photocopieuse, etc.), l’équipement informatique et les consommables (papier, encre, etc.).

Outre les aspects financiers, certains avantages sont aussi à prendre en compte :

 

Le réseautage

 

Le coworking favorise une ambiance de travail collective et collaborative. Le fait de partager des espaces de travail facilite le réseautage, le partage d’idées et d’expérience, l’échange d’expertise, la créativité et la compétitivité entre les coworkers.  

 

Certains espaces proposent, en plus des prestations liées au travail, des événements favorisant le réseautage comme des conférences, des ateliers (des cours de cuisine par exemple) ou des expositions.

 

Être moins sédentaire

 

De nombreux espaces de coworking proposent des cours d’activités physiques sur place tels que le yoga, le Pilate, la méditation ou encore des séances de massage. Ces exercices mettent l’accent sur le contrôle du corps, la force, la concentration et la résolution de problèmes. Ces activités physiques développent la réflexion, la créativité, l’entraide ou encore le goût de l’effort. Elles construisent et renforcent les synapses de l’esprit, qui se traduisent par une activité cérébrale plus saine, une meilleure mémoire et moins de stress cela augmente le bien-être ainsi que la performance au travail.

 

Toutefois, même s’il n’y a pas ce genre d’activités dans votre espace, vous avez plus de chances de circuler dans les espaces communs lorsque votre espace est plus petit et que de nouvelles personnes se rencontrent régulièrement devant la porte de votre bureau pour vous parler et collaborer.

 

 

Flexibilité, en termes d'espace et de temps

 

Pour ceux qui sont capables de travailler à distance, ils n’ont pas besoin d’un bureau traditionnel, mais ils ont peut-être besoin d’un lieu de travail flexible. Le coworking permet de mélanger de manière transparente le travail, les temps de repos, de réflexion, de collaboration tout au long de la journée.

 

Bien que l’espace de coworking typique soit différent des bureaux traditionnels, il contient tous les composants nécessaires: bureaux, salles de conférence, stations d’impression et placards en papier, et peut-être des boissons et de la nourriture. Sans parler de la connexion Wi-Fi gratuite et du café ou des séminaires avec des conférenciers de haut niveau ou des membres du personnel partagés tels que les réceptionnistes ou encore une salle de sport. L’ensemble de ces équipements permet aux coworkers de travailler et de vivre leur vie à leur propre rythme.

 

 

Briser l’isolement

 

Voyons les choses en face: quitter un emploi de neuf à cinq est très attrayant, jusqu’à ce que vous réalisiez que c’est une source majeure de rencontres avec de nouvelles personnes. Heureusement, le coworking est un phénomène qui a brisé les murs (à plus d'un titre) entre la vie à l'intérieur et à l'extérieur du travail. Il comble les lacunes en se faisant de nouveaux amis avec des personnes intéressantes dans de nouveaux endroits.

 

Selon un sondage 2015 (GCUC) - Emergent Research Coworking réalisé par Office Nomads à Seattle, 87% des répondants ont déclaré avoir rencontré d'autres membres pour des raisons sociales, 54% en ont rencontré d'autres membres pour des raisons sociales après le travail et le week-end, et 33% en ont rencontré d'autres membres pour des raisons sociales pendant les heures de travail. Le coworking améliore donc la vie sociale des travailleurs indépendants.

 

 

Le futur du coworking

 

Le nombre total de membres de coworking dans le monde entier devrait passer à 5,1 millions de personnes d’ici 2022, contre seulement 1,74 million en 2017 et augmenter de 15% par an au cours des trois prochaines années.

 

De plus en plus d’espaces de coworking se spécialisent dans une industrie particulière ou un domaine en particulier (commercialisation technologique, écoresponsable, zéro déchet, intégration de nouveaux arrivants, environnement, entrepreneuriat social, etc.) et sélectionnent soigneusement leurs membres.

 

Mais une nouvelle tendance a changé le paysage du coworking ces dernières années : les espaces réservés aux femmes.

En dépit de quelques ratés et controverses, des espaces collaboratifs exclusivement réservés aux femmes, ou tout au moins centrés sur les femmes, ont attiré beaucoup d’attention et de fans tout au long du processus.

Felena Hanson, fondatrice d'un espace de coworking réservé aux femmes, Hera Hub, a expliqué lors d'une interview l'année dernière pourquoi ces espaces étaient florissants:
«Les femmes opèrent depuis longtemps dans un monde des affaires que nous n’avons pas créé. Tant de femmes se sentent comme des étrangers dans divers secteurs qu’il est bon de créer un espace où nos besoins passent avant tout. »

Aux États-Unis, il existe désormais des espaces de coworking exclusivement réservés aux femmes dispersées à travers le pays. Parmi les plus en vue, citons The Coven, The Wing et The Hivery. Au Canada, situé au cœur du centre-ville de Toronto, le Make Lemonade est un espace de coworking conçu de manière esthétique pour les femmes.

 

Une autre tendance qui se développe : les espaces de travail partagé avec enfants.

 

Ces dernières années, en Europe et plus particulièrement en Italie, de nombreux espaces de coworking ont placé les crèches et les structures de garde d’enfants au cœur de leur activité.
Cependant, il n’est pas facile de lancer ces nouveaux espaces de travail partagés centrés sur la famille.

 

De nombreux espaces de coworking avec enfants manquent d'installations de base telles que des endroits permettant de changer les bébés. Les enfants ne sont les «bienvenus» que dans un quart des localités et 2% seulement offrent des services de garde. Mais les temps changent et ces espaces se multiplient et s’améliorent au fil des ans.

 

 

Les espaces de coworking ont beaucoup évolué depuis leurs modestes origines dans une coopérative de San Francisco. En cours de route, ils ont contribué à changer la culture du travail, à améliorer les environnements de travail, à attirer l’attention des entreprises multinationales et à perturber le marché de l’immobilier commercial.

 

Vous désirez aménager vos installations en vous inspirant des espaces de coworking et de leurs avantages?

 

Sachez que les bureaux de l’équipe de Lib. est installé à WeWork L'Avenue, à Montréal. Leurs experts savent donc ce dont ils parlent et sauront vous conseiller, contactez les !

 

Source : Wikipédia

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Publications récentes

October 23, 2019

November 19, 2018

Please reload

Archives
Please reload

Recherche par thème