• LinkedIn Lib.space
  • Facebook Lib.

Tous droits réservés. ©2019  Lib. aménagement de bureau inc. RBQ: 5656-6136-01

FR | EN

Blogue.

Libérez le potentiel!

La conception biophilique

November 19, 2018

Biophilie est un terme formé à partir de la racine grecque « bio » (la vie) et du suffixe « phile » (« qui aime »). Le concept de biophilie, tel que défini par le psychanalyste américain Erich Fromm, est donc l'amour de tout ce qui est vivant.

 

Dans les années 1980, le psychologue américain Edward O. Wilson avance l'idée que les humains ont une tendance innée à se chercher des liens avec la nature et avec d'autres formes de vie. Il nomme cette idée « l'hypothèse de la biophilie », un besoin spontané d'autres formes de vie.  La Biophilie revêt donc une grande importance pour la santé et le bien-être dans l'environnement bâti des humains. Le lien instinctif entre l'humain et d'autres organismes vivants existe bel et bien.

 

La conception biophilique ou Biophilic Design (en anglais) utilise quelques principes simples pour créer une approche centrée sur l'homme lors de la conception des bâtiments et des espaces, tant intérieurs qu’extérieurs, à la fois esthétiquement beaux et spirituellement sains afin de satisfaire ce besoin fondamental. Alors que de plus en plus de personnes se concentrent sur leur carrière, le calme, la sérénité et une vie saine peuvent être difficiles à réaliser sans l'aide de la nature et d'un design intelligent.

 

Les théoriciens, chercheurs, scientifiques et architectes ont travaillé durant des décennies pour définir les aspects de la nature qui impactent le plus sur la satisfaction de l’Homme par apport à son environnement bâti.

 

Crédit: Oliver Heath Design

 

 

Les 14 principes de la conception biophilique

 

Les 14 principes de la conception biophilique qui ont été établit par Terrapin Bright Green dans une publication nommée « 14 Principes du Concept Biophilique » sont regroupés en trois catégories :

 

  • Nature dans l'Espace

  • Analogies Naturelles

  • Nature de l'Espace

 

Ces principes qui se basent sur la science et la psychologie, expriment les relations entre la nature, la biologie humaine et la conception de l’environnement bâti et permettent de reconnaître et d'articuler les éléments individuels qui constituent la conception biophilique.

 

 

Nature dans l'Espace

 

La nature dans l'espace fait référence à la présence d'éléments naturels dans un intérieur, tels que des plantes, des coquillages ou des éléments aquatiques. Le contact sensoriel direct avec la nature dans un espace intérieur n'est pas forcément synonyme de proximité. L'interaction avec le monde naturel peut également être indiquée par des caractéristiques plus abstraites: que ce soit par la lumière naturelle ou la lumière qui change tout au long de la journée, la présence visuelle stimulante de la nature, ou par l'utilisation de plantes, de fontaines, de flux d'air naturel ou de brises, de sons ou encore de parfums. Le design ayant recours à ce groupe de principes va créer des liens directs et significatifs avec les éléments naturels à travers la diversité, le mouvement et les interactions multi sensorielles.

 
Les 7 éléments de cette catégorie sont :
 
  1. Lien visuel avec la nature – La vue stimulante sur des éléments issus de la nature, systèmes vivants et processus naturels. Par exemple une fenêtre avec vue sur un jardin, des plantes en pot ou des parterres de fleurs, des murs verts et toits végétalisés.

  2. Lien non-visuel avec la nature – Stimulations auditives, tactiles, olfactives ou gustatives qui font délibérément et positivement  référence à la nature et qui rappellent la connexion à la nature.

  3. Stimulation sensorielle non rythmique – Les stimuli sensoriels riches de la nature issus de mouvements à la fois cohérents et imprévisibles, comme par exemple la douce oscillation de l'herbe ou des feuilles dans la brise, ou encore des ondulations à la surface de l'eau.

  4. Variabilité thermique et renouvellement de l'air – Des changements subtils de température, du taux d’humidité, du flux d’air qui imitent les environnements naturels.

  5. Présence de l'eau – Pour pouvoir la voir, l'entendre ou la toucher.

  6. Lumière dynamique et diffuse – Les variations d’intensité de lumières et d’ombres qui changent au cours de la journée peuvent créer des conditions s’apparentant à la nature.

  7. Lien avec les systèmes naturels – La proximité de processus naturels, comme par exemple les changements saisonniers, qui nous rappellent les processus d'écosystèmes sains.

 

                    Crédit: Behnisch Architects; Phototographer: Anton Grassl/Esto

 

 

Analogies Naturelles

 

Il s’agit d’une approche plus « intellectualisée » de la biophilie. Les analogies naturelles font référence à l'art et aux formes inspirées par la nature (par exemple : un luminaire qui ressemble à une plante ou une sculpture qui ressemble à un animal). Il s’agit de recréer des formes, des espaces, du biomorphisme et ou d’utiliser des matériaux naturels qui imitent la nature pour créer un espace serein et sain.

 

Avec les principes d’Analogies Naturelles, on utilise des éléments qui sont en connexion indirecte avec la nature afin de créer un signal qui évoque au cerveau le même sentiment de bien-être que celui évoqué par le monde naturel. En imitant des détails subtils présents dans la nature à l'aide de textiles, d'illustrations, de lumières, de formes ou encore de motifs, on peut ainsi recréer le lien biophilique qui existe entre l'humain et les grands espaces, et par conséquent stimuler un profond sentiment de bien-être.

 

Des connexions biophiliques plus importantes peuvent être obtenues en combinant divers éléments de cette catégorie soit :

 

  1. Formes et motifs biomorphiques - Références symboliques à des dispositions tracées, à motifs, texturées ou numériques qui sont courantes dans la nature.

  2. Lien matériel avec la nature - L'utilisation de matériaux, de grains, de textures et d'éléments du design qui reflètent distinctement l'environnement afin de créer une impression du monde naturel dans sa globalité.

  3. Complexité et ordre - Un concept abstrait mais visuellement attrayant qui utilise la multitude d'informations sensorielles issues des symétries, des hiérarchies et des géométries que l'on retrouve dans la nature, au sein du design.

 

                                  Crédit : Contemporist

 
Nature de l'Espace

 

Les conceptions de Nature de l'Espace définissent le rapport que l’Homme entretient au bâtiment, à la pièce ou à l'espace qui l’entoure. Autrement dit ce concept concerne les configurations spatiales dans la nature. L’humain est fasciné par l’inconnu ou le danger léger. Il existe en chacun le désir inné et acquis de pouvoir voir au-delà de son environnement immédiat. La Nature de l'Espace signifie que l'espace lui-même ressemble à la nature.

 

Des vues obscurcies, des motifs qui se révèlent, des installations et des moments de mystère ou de péril imminent stimulent et maintiennent l’intérêt et l’enthousiasme des humains. Les principes de Nature de l’Espace peuvent avoir un impact maximisé en les amalgamant avec ceux de Nature Dans l’Espace, et des Analogies Naturelles.

 

La Nature de l’Espace englobe quatre modèles de conception biophilique :

 

  1. Perspective - Une vue imprenable faite pour la surveillance et la prévision. Les principes utilisant la perspective prennent en compte un plus grand angle ou un aperçu plus global de son environnement immédiat. Les éléments de design d'intérieur qui représentent au mieux ce principe comprennent l'ajout de balcons, de fenêtres surdimensionnées ou de puits de lumière, de mezzanines, d'espaces ou de bureaux ouverts, de cloisons et de murs en verre ou transparents et de chambres offrant des vues ininterrompues.

  2. Refuge - Un endroit pour se retirer des conditions environnementales. le principe de Refuge est basé sur le fait de pouvoir avoir une vue d'ensemble de son environnement, tout en étant à l'abri, en situation protégée, loin de l'effervescence des zones d'activité. Un cocon acoustique au sein d'un bureau à ciel ouvert, par exemple, fournit un refuge sûr qui permet de se concentrer, loin du bruit ou des stimuli extérieurs, tout en pouvant continuer à observer le monde autour de soi.

  3. Mystère - La promesse d’une richesse d’informations, par le biais de vues partiellement obscurcies ou autres dispositions sensorielles qui incitent l’individu à voyager plus profondément dans l’environnement. Le succès du principe de Mystère réside dans l'anticipation de ce qui pourrait apparaître au coin du mur, en suscitant une réaction humaine forte et indéniablement agréable.

  4. Risque - Une menace identifiable couplée avec une sécurité fiable. Qu'il s'agisse d'un chemin de randonnée à flanc de falaise, ou d'un mur en verre surplombant un paysage urbain, le principe de Risque/Péril déclenche en l’humain une montée d'adrénaline au seuil du sentiment de sécurité.

 

 

 Crédit : Getty Images

 

 

La conception biophilique et les espaces de travail

 

La biophilie met de l’avant l’importance du contact avec la nature, dont les bénéfices sont multiples. En effet, la conception biophilique peut réduire le stress, la pression artérielle et le rythme cardiaque, tout en augmentant la productivité, la créativité, la clarté de la pensée et la sensation de bien-être des salariés. Les entreprises, telles qu’Apple, Google, Etsy, Airbnb, Amazon et Microsoft vont au-delà des installations de bureau traditionnelles et investissent énormément dans les éléments de conception biophilique.

 

Au cours des 35 dernières années, de nombreuses études ont été menées sur les avantages d’une conception biophilique au niveau de l’aménagement de bureaux: il a été démontré que ces principes améliorent la concentration, l’engagement (attraction et rétention du personnel dans la «guerre des talents» et réduction de l'absentéisme), la productivité (augmentation de 8%), le bien-être (augmentation de 13%), la créativité et les capacités cognitives des travailleurs.

 

La promotion du bien-être des employés constituant un avantage concurrentiel pour les employeurs, le fait de passer du temps dehors au bureau est un élément essentiel de la fidélisation des employés. Les employés déclarent se sentir rajeunis et dynamisés dans les espaces biophiliques. Ils sont inspirés par la vie végétale, l'éclairage naturel et les autres éléments naturels du design.

Dans les espaces de travail cela va aussi se traduire par l’évocation de la nature par des formes géométriques, des trompes l’œil, des juxtapositions de matières, des angles, des évocations d’arbres-rangements, des salles de réunion-jardin ou encore par des bureaux dessinés en forme géométrique façon jardin à la française.

 

En plus d’apporter des bénéfices aux employés, les espaces verts favorisent la biodiversité. La variété de plantes qu’ils abritent peut attirer différentes espèces d’insectes et d’oiseaux.  Grâce à une bonne rétention de l’eau par les végétaux, la récupération d’eaux pluviales est facilitée. De plus, les bâtiments avec accès à une aire extérieure ont souvent une valeur de revente supérieure. Aménager un espace dehors, pour pouvoir profiter de la nature, est donc une très bonne façon de rentabiliser chaque pied carré.

 

Bien qu'à la fine pointe de la conception de bâtiments écologiques, la conception biophilique,  inhérente à l'humain n'a pas encore pris son véritable essor. D'ici à 2050, 66% du monde développé sera urbanisé. Chaque humain consacrera environ 11 heures par jour à la technologie et passera jusqu'à 93% de son temps dans des espaces intérieurs. Il est aujourd'hui vital pour la santé et le bien-être de chaque humain de tirer profit ces connaissances biophiliques dans l'aménagement des environnements urbains de vie et de travail.

 

Les espaces de travail plus que toute autre forme d’immobilier se prêtent à un design orienté vers la nature. Et cet « amour de la nature » amène les entreprises spécialisées dans l’aménagement d’espaces de travail comme Lib. à proposer de nouvelles lignes, de nouvelles métamorphoses au sein des bureaux pour le bien-être des employés.

 

 

 

Sources : Wikipédia

Terrapin Bright Green’s “14 Patterns of Biophilic Design.”

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Publications récentes

October 23, 2019

November 19, 2018

Please reload

Archives
Please reload

Recherche par thème